article

Nous vivons dans un monde où le stress est inévitable, que cela soit pour une période donnée, un environnement de travail ou tout simplement une crise sanitaire comme aujourd’hui avec le Covid-19. La science s’intéresse de près à cette pratique ancestrale existant depuis -5000 av. J.-C., dans une optique de pleine santé. Comment la méditation pleine conscience nous aide à nous maintenir en bonne santé ? Les origines de la méditation Les premières représentations de méditation apparaissent vers – 5 000 av. J.-C. en Asie du Sud. Apportant ainsi la preuve qu’elle était déjà exercée dans la tradition hindoue comprenant les yogis et les sages de la culture védique. Au cours de l’histoire, la méditation est passée d’une pratique utilisée dans les cultes spirituels ou philosophique à une utilisation plus vulgarisée entrant dans le quotidien des Occidentaux devenant une pratique laïque. Aujourd’hui elle est utilisée dans le cadre scolaire, managérial, médical ou personnel. Le sens du mot méditation Le mot sanskrit bhāvanā signifie « cultiver », « prendre soin de », comme l’étymologie grecque qui fait dériver « méditation » de médio, « prendre soin ». Lorsque l’on prend le temps de méditer au prend soin de cultiver son « un-terre -rieur » nous nous relions à soi, à sa place dans le monde et nos interdépendances, un temps introspection et un temps pour  vivre / être le moment présent. Des pratiquants bouddhistes connus comme Matthieu Ricard ou des psychiatres comme Christophe André ont permis au grand public une vulgarisation de cette pratique. Toute fois Matthieu Ricard qui collabore régulièrement avecEn apprendre plus